Le train

Liliana Ugolini

File le train
la force du train
va son train
qui mange aux crochets
du bien divin.
File le train, la vie
qui mange avant
le passé
File le train avec des haltes
et un voyage infini
devient nébuleuse de fins.
(À l’horizon
figures silhouettes
cyclamens plumes).
Arrive la nuit
voyageant à bord du train
et le noir horizon
plongeon dans le mystère.
Qui conduit?
Je sombre dans le noir
le plus noir baigné
dans les petites étoiles